A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

dimanche 16 juillet 2017

Georges Brassens - 1ère série - Polydor 576.004: étude d'un premier pressage

La discographie Polydor de Georges Brassens nous apprend toujours des choses intéressantes lorsqu'on l'étudie de près. Ici, un premier pressage du EP Polydor 576.004, sorti en octobre 1954. La pochette, sans rabats extérieurs, est de type "portefeuille". Le nom de l'artiste, le titre ainsi que les références du disque y sont imprimées sur le bord vertical gauche du recto (droit, sur le verso). Dans le coin en haut à droite, le chiffre '1' est imprimé dans une police de caractères de petite taille. Par la suite, c'est une grande police de caractères qui sera utilisée pour le recto de la pochette.


Au verso, une marge annotée simplement 'Rappel' met en valeur les références des disques parus précédemment. Il est important de noter que sur cette pochette, seuls des disques de Georges Brassens sont listés: les deux premiers 33T 25 cm ainsi que huit 78T. Sur le présent exemplaire, la mention de l'imprimeur semble avoir été omise et le cartouche noir et vert (en haut à gauche) censé contenir le logo Polydor ainsi que l'estampille '45 T/M' est vierge. Dans le cadre contenant les informations sur les précautions d'utilisation des disques, la vitesse de rotation est indiquée comme suit: '45 tours à la minute'. Sur les pressages suivants, cette mention deviendra: '45 t m' ou '45 t/m'. De plus, une autre indication fera son apparition en haut à droite et en gras, sous le nom 'Brassens': celle du 'Grand Prix du disque 1954 Académie Charles Cros', décerné à Brassens pour son 78T Polydor 560.436 (Le fossoyeur/Le parapluie). Ici, elle figure en lettres capitales fines, juste au dessus de la référence du 78T concerné, laquelle est pointée en vert.
 

Les numéros de matrice du disque sont également un important critère d'identification: PEP 013 (Face A) et PEP 014 (Face B). Ils sont imprimés sur les labels, mais aussi gravés dans le vinyl, avec le code référence '576004'. Par la suite, ces numéros changent et deviennent: PEP 081 (Face A) et PEP 82 (Face B). Quant au code référence, il ne figure plus que sur les labels.

Polydor 576.004
Face A
- Le Parapluie
- Il n'y a pas d'amour heureux (Louis Aragon - Georges Brassens)

Face B
- J’ai rendez-vous avec vous
- La chasse aux papillons

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire