A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

vendredi 3 novembre 2017

John Watterson: The Lost Will And Testament Of Jack Thackray

C'est le 14 novembre prochain à partir de 19H30 (20H30 heure française) que le Sherman Theatre de Cardiff (Pays de Galles) verra John Watterson dit "Fake Thackray" et Mark Goodall proposer la toute première commémoration du fameux concert qui fut donné en ce lieu le 28 octobre 1973 par Jake Thackray et Georges Brassens. Ce concert initial fut mis sur pied par Colin et Carol Evans, deux amis gallois de Brassens pour l'inauguration du théâtre de leur Université. Cette année, John Watterson, premier interprète de l’œuvre de Thackray au Royaume-Uni, fait revivre l'esprit, l'irrévérence, l'humour et l'humanisme de Jake à Cardiff. En première partie, Mark Goodall et son groupe Rudolf Rocker proposeront un florilège de chansons de Georges dans la langue de Shakespeare. A noter que Goodall a récemment entrepris la traduction du second roman de Georges : La tour des miracles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire