A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

lundi 23 mars 2015

Georges Brassens par Jacques Muñoz

Jacques Muñoz voue une passion pour l’œuvre de Georges Brassens depuis son adolescence. Humble, timide, son côté un peu bourru correspond bien au poète sétois qu’il interprète dans l'esprit, la sensibilité et la simplicité. Il n'est pas la copie conforme de Brassens mais lui est fidèle. En outre, ses moutures castillanes de titres tels que J’ai rendez-vous avec vous, Bonhomme, La mauvaise réputation, Pauvre Martin, La cane de Jeanne, Saturne, La marche nuptiale ou encore Le parapluie ne sont pas sans évoquer Paco Ibañez dont il partage les origines. Suite à sa rencontre avec Pierre Schuller dans un café agenais en 1995, l’aventure musicale de Jacques Muñoz va connaître un tournant important. Surmontant progressivement sa timidité, le "gars qui chante Brassens pour le patron et les habitués" se laisse finalement convaincre de montrer son talent en public. C’est ainsi que l’association Auprès de son Arbre voit le jour à Agen le 29/10/1997.

jeudi 19 mars 2015

mercredi 18 mars 2015

Banc Public à Jouy-en-Josas (78) et à Soisy-Bouy (77)

Banc Public se produira le 21 mars à à Jouy-en-Josas (78) et le 28 à Soisy-Bouy (77). Le groupe chantera Georges Brassens et Boby Lapointe dans la Salle du Vieux Marché de Jouy-en-Josas à partir de 20H30.

samedi 14 mars 2015

Georges Brassens, Manitas de Plata et la guitare

Ricardo Baliardo dit Manitas de Plata ("Petites mains d'argent") est né le 07/08/1921 à Sète, dans une roulotte du quartier dit de la Passerelle, quai des Moulins, où sa famille avait élu domicile, son père étant marchand de chevaux. Deux mois et demi plus tard, le 22/10, c'est au tour de Georges Brassens de venir au monde à deux pas de là au 54, rue de l’Hospice, (aujourd’hui : 20, rue Georges Brassens).

Tous les deux vont se passionner très tôt pour la musique, la guitare allant devenir leur point commun: classique pour Brassens, plutôt style manouche pour Manitas de Plata. Ils se croisent régulièrement dans Sète, mais ne se rapprocheront pour devenir amis que lorsqu'ils connaîtront la célébrité, à partir du milieu des années 1950. A plusieurs reprises, ils se croiseront dans les tournées.