A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

dimanche 27 juillet 2014

Pierre Desproges et Georges Brassens

Les chansons de Brassens sont un vaccin contre la connerie, mais il faut pas mal de rappels...

Telle est la célèbre citation de Pierre Desproges au sujet du poète sétois dont il faisait partie des inconditionnels. Lorsqu'il apprit sa disparition, il eut, fidèle à lui-même, cette pensée:

Pierre Desproges: "Brassens est la plus grande perte de ce siècle à la con où tout va de mal en pis depuis que Léonid Brejnev et Grace Kelly ne sont plus là pour nous guider vers le bonheur terrestre." [Agid D, 2009. - Brassens - p. 117]

Il l'évoqua dans l'un de ses sketches, Dernières volontés, inclus dans son spectacle de 1984 au Théâtre Fontaine (Paris IXe).


dimanche 20 juillet 2014

Festival Brassens de Charavines

Le 19ème Festival Brassens à Charavines (38) aura lieu du 7 au 10 août 2014, avec Paco Ibáñez, Martial Robillard, Michel Avalon et Dorine Duchez, le quatuor A l'ombre des maris et bien d'autres artistes encore !

Pour réserver votre place et retrouver plus d'informations sur l'évènement, rendez-vous sur le site de l'association Vivre à Chirens !

mardi 15 juillet 2014

Renaud chante Brassens

Depuis son plus jeune âge, Renaud baigne dans la chanson française et notamment l’œuvre de Georges Brassens, que son père écoute régulièrement. Féru de musique classique et de jazz, il ne tardera pas à manifester un grand intérêt pour le poète sétois qu’il rencontre pour la première fois alors qu’il n’a que dix ans.

A l’occasion d’une visite que Brassens rendait à Marie Dormoy, l'ancienne maîtresse de Paul Léautaud, le jeune Renaud qui habitait le même immeuble du 14e arrondissement de Paris (sis
avenue Paul-Appell) tomba nez à nez avec lui. Tout d’abord impressionné, il ne put dire mot. Puis il courut jusque chez lui pour emprunter le 25 cm Georges Brassens chante les chansons poétiques (...et souvent gaillardes) de... Georges Brassens de son père et ainsi le faire dédicacer. Renaud ne savait alors pas encore que ce disque, orné de la précieuse griffe de son idole, sera le point de départ d’une belle et passionnante collection.

vendredi 11 juillet 2014

Serge Lama: Autour du tombeau de Brassens

C'est lors de la série de récitals de Georges Brassens du 21/10/1964 au 10/01/1965 à Bobino que Serge Lama se produit en première partie, avec Barbara, Michèle Arnaud, Brigitte Fontaine et Boby Lapointe qui sont également programmés. Son premier super 45 tours (À quinze ans / En ce temps-là / Le bouffon du roi / C'était ma femme - Bel Air 211 200) vient tout juste de voir le jour, sous les encouragements de Renée Lebas. Il évoque ses souvenirs de cette époque, vingt ans plus tard:

Serge Lama: "C'était un évènement incroyable, presque magique. Georges Brassens et Jacques Brel représentaient les deux plus grands chanteurs de ma génération. Cette année-là avait été exceptionnelle. D'abord la vedette américaine (presque aussi inconnue que moi à l'époque) était Barbara. Ensuite la chanson vedette était Les copains d'abord..." [Sermonte J.-P. - Brassens au bois de son cœur - p. 115]

En été 1965, alors qu'il part en tournée avec Marcel Amont, Serge Lama est victime d'un grave accident de la route le 12/08/1965, près d'Aix-en-Provence. La Peugeot 404 blanche conduite par Jean-Claude Ghrenassia (frère d'Enrico Macias), le régisseur de la tournée, s’écrase contre un arbre. Jean-Claude Ghrenassia et Liliane Benelli, la pianiste du Cabaret l'Écluse, succomberont à leurs blessures. Transporté d'urgence à l'hôpital d'Aix-en-Provence dans un état critique, Serge Lama se rétablira après plus de dix opérations et un an et demi d'immobilisation. Émue, la profession ne restera pas inactive.