A propos de ce blog

C'est durant ma petite enfance que j'ai découvert l’œuvre de Georges Brassens, grâce à mon père qui l’écoute souvent durant les longs trajets en voiture. Sur la route des vacances estivales, j'ai entendu pour la première fois Le Petit Cheval alors que je n'avais que 4 ans. C'était en août 1981. Au fil des années, j'ai découvert bien d'autres chansons. Dès l'adolescence, Georges Brassens était ancré dans mes racines musicales, au même titre que Jacques Brel, Léo Ferré, Barbara et les autres grands auteurs-compositeurs de la même génération. M’intéressant plus particulièrement à l’univers du poète sétois, je me suis alors mis à réunir ses albums originaux ainsi que divers ouvrages et autres documents, avant de démarrer une collection de disques vinyles à la fin des années 1990. Brassens en fait bien entendu partie. Cet engouement s’est accru au fil du temps et d’évènements tels que le Festival de Saint-Cyr-sur-Morin (31/03/2007) avec l’association Auprès de son Arbre. A l’occasion de la commémoration de l’année Brassens (2011), j’ai souhaité créer ce blog, afin de vous faire partager ma passion. Bonne visite... par les routes de printemps !

J'ai rendez-vous avec vous

"Chaque fois que je chante une chanson, je me fais la belle." Georges Brassens

samedi 23 juillet 2016

Banc Public: tournée d'été dans le sud !

La dernière semaine de juillet, Banc Public reprend la route du sud pour une petite série de concerts:

- le mercredi 27 à Vézénobres (30) au sommet du village, près de la table d'orientation, l'on entendra Georges Brassens, Boby Lapointe... et les cigales qui aussi seront au rendez-vous !
 
- le vendredi 29, dans la montagne cévenole, à la salle des fêtes de Dourbies (30), au confins du Gard et de l'Aveyron.

- le samedi 30, Banc Public chantera en terre Brassénienne s'il en est: à Séte (34), dans la salle du café culturel associatif
l'Entre2pots.

- le lendemain, dimanche 31, cette mini-tournée s'achèvera à Vic-la-Gardiole (34), au sein du Domaine viticole de La Plaine, chez M. et Mme Sala. La musique coulera dans les vignes et le Muscat de Frontignan dans les verres...


mardi 19 juillet 2016

13.Chanson Festival Brassens in Basdorf

L'ouverture du 13e festival Brassens in Basdorf aura lieu le jeudi 8 septembre à 19H. Au programme, une pléiade d"artistes tels que Alcaz, Natalia Balachova, Jean-Sébastien Bressy, Caroline Fédi, Catalina Claro, Jean-M. Dermesropian, Erwens, Julie, Lutz Keller, Alain Laurent, Peter Liebehenschel, Michel Maestro, David Meignan, Isabel Neuenfeldt, Dominique Robert, Christina Rosmini et Phyllippa Scammel et bien d'autres encore !


En savoir plus sur la page Facebook Brassens in Basdorf e.V.

lundi 18 juillet 2016

Festival Brassens de Charavines

Le Festival Brassens à Charavines (38) va fêter sa 21ème année du 5 au 9 août 2016 avec, aux commandes, une nouvelle équipe animée par le maire de la commune, Monsieur Bruno Guillaud-Bataille, qui a succédé organisateurs bénévoles de l'association Vivre à Chirens. Pour continuer à célébrer Georges Brassens et ses chansons, retrouvez Christophe Constantin, Hubert Dubois et Isabelle Groll, les trois musiciens de Chapeau de Paille, mais aussi Gare aux Gorilles, L'affaire Brassens et Joël Favreau qui se produira avec l’accordéoniste Marc Berthoumieux.

Découvrez le programme complet ainsi que d'autres informations utiles sur la page Facebook consacrée à l'évènement !

-Lire aussi l'article du Dauphiné: Hommage au grand Georges -

mercredi 13 juillet 2016

Je ne suis rien que... Denis Pépin

Si il n'était pas dans la nature de Georges Brassens de s'opposer aux interprétations de ses chansons, il ne les appréciait cependant pas toutes, loin de là. Il fut même, en privé, parfois sévèrement critique vis-à-vis de certaines. Parmi celles qui le séduisirent figurent entre autres les quatre premières reprises pop de Denis Pépin: Marinette, Les amoureux des bancs publics, Le mauvais sujet repenti et Une jolie fleur. Enregistrées en décembre 1974 au studio IP (Paris 8e), elles parurent l'année suivante sur le tout premier album en solo de l'ancien batteur de groupes tels que Les Spector et Les Boots: Je ne suis rien que... (Warner Bros 56 112). On notera la présence, au sein des musiciens, de Marcel Azzola à l'accordéon.

mardi 28 juin 2016

Festival "Autour de Brassens" 2016

Après la projection le dimanche 3 juillet du film de François Villiers L'Eau vive (1958), adaptation de la nouvelle éponyme de Jean Giono, le 10e Festival Autour de Brassens se tiendra du mercredi 27 au samedi 30 juillet 2016 au Foyer Culturel de L'Argentière-la-Bessée (05). Les membres de l'association Autour de Brassens de l'Argentière-la-Bessée vous attendent pour partager quatre soirées de chansons françaises qui rendront hommage à Georges Brassens mais aussi Charles Aznavour, Guy Béart, Jacques Brel, Jean Ferrat, Yves Montand et Serge Reggiani. Les réservations sont ouvertes au 06 86 54 20 61. Plus d'infos via ce lien !

dimanche 12 juin 2016

L'essentiel Brassens 2016

Organisé par l'association perpignanaise Les Copains d'Après en partenariat avec la commune de Saleilles (66), L'essentiel Brassens est un festival qui se propose de vous faire découvrir ou redécouvrir 100 des plus belles chansons du sétois moustachu. Du vendredi 24 au dimanche 26 juin, ce sont 11 groupes et artistes qui lui rendront hommage dans la salle José Arrieta. Plusieurs expositions viendront égayer ces trois jours, ainsi qu'une conférence animée par Paul Ghezi, président du centre culturel de Saint-Georges-de-Didonne (17) et auteur de La femme dans l’œuvre de Georges Brassens. A noter également un concours qui sera ouvert aux jeunes talents !

Les poèmes d’un Léautaud, ceux d’un Brassens d’un Nougaro...

Ce vers que l'on doit à Renaud peut susciter l'étonnement, dans la mesure où l'ermite de Fontenay-aux-Roses n'a jamais fait de la poésie l'essence même de son œuvre. Mais l'art placé sous l’égide d’Orphée et d’Apollon musagète, dieu de la beauté et des arts, et associé à la muse Érato, n'a pas pour autant laissé Paul Léautaud insensible: il s'y est en effet essayé dans sa jeunesse, s'appuyant notamment sur les écrits de Stéphane Mallarmé, qu'il appréciait particulièrement. En témoigne Poésies (1963), plaquette réunissant quatorze poèmes également parus dans divers journaux et revues entre 1893 et 1896.

Paul Léautaud, maître à écrire du "chanteur énervant", au même titre que Victor Hugo, Georges Brassens et Claude Nougaro. Tous quatre cités dans Les mots, chanson intimiste du tout nouvel album Renaud, publié le 08/04/2016. Ce texte, à l'origine destiné à Romane Serda et sur lequel Alain Lanty avait composé une mélodie finalement utilisée pour Pas de dimanches (Rouge Sang, 2006), est resté ps de dix années à l'état d'ébauche [Erwan J. Séchan R., 2006. - Les manuscrits de Renaud - pp. 314-315], avant que Renaud ne le retravaille pour en faire une ode à consonance autobiographique célébrant le pouvoir rédempteur de l’écriture. Et c'est son ex-gendre, Renan Luce, qui en a signé la musique: une ballade dont le piano, soutenu par l'accordéon de Roland Romanelli, n'est pas sans rappeler Mistral gagnant.